Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

http://www.promhaies.net/ http://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

Agriculteurs : la Région soutient financièrement vos plantations de haies et d’arbres !

Via le Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE) la Région a mis en place un appel à projet pour soutenir la création d’infrastructures Agro-Ecologiques sur terres agricoles : haies, mares, bosquets, arbres isolés, mise en défens… Les objectifs de ces infrastructures doivent être bien ciblés et axés sur la qualité de l’eau et la biodiversité. La fonctionnalité et l’intérêt écologique des plantations réalisées sont parmi les critères d’éligibilité et de sélection.*

Les bénéficiaires sont donc les agriculteurs et/ou les groupements d’agriculteurs.

La subvention globale est de 80 %. La dépense minimale d’un projet doit être de 2 000 € HT et le plafond est de 25 000 € HT.
Tout ce qui concerne la plantation peut être pris en compte dans l’aide attribuée, sous condition de présentation de facture d’un prestataire (mise en place de clôture, travaux du sol, accompagnement technique…).

Attention : les dossiers sont à déposer pour le 15 juin 2018 !

Vous êtes agriculteur, vous avez un projet de plantation de haies ? N’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous accompagnions lors de la réalisation de votre plantation.

De plus, cet appel à projets peut prévoir un temps d’animation visant à associer les citoyens, Par exemple, la mise en œuvre de chantiers participatifs pourra être aidée.

* Une grille de sélection permet de prioriser les demandes reçues. Il s’agit d’octroyer des points en fonction de critères écologiques, mais aussi de donner un coup de pouce aux projets portés par des exploitants en agriculture biologique, de nouveaux installés et de projets accompagnés par des structures compétentes en agro-écologie.

4 axes permettront de juger de la pertinence des dossiers à savoir :

– Préserver et rétablir la qualité de l’eau en réduisant le transfert des polluants agricoles,

– Limiter l’érosion des sols,

– Favoriser la biodiversité,

– Participer au maintien du patrimoine paysager des territoires ruraux.