Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

http://www.promhaies.net/ http://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

De nouvelles informations sur l’avancée de la chalarose

Carte DSFDans nos “brèves” du mois de janvier, nous vous proposions un article sur la chalarose (maladie qui atteint les frênes). Le département de la santé des forêts du Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt vient de faire paraître un nouveau bilan sur l’avancée de cette maladie.

Téléchargez le document pdf en cliquant ici : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Chalara_fraxinea_sur_frene_situation_fin_2012_cle0174cf.pdf

Un peu moins alarmiste que les précédents bilans, en voici la conclusion : « S’il est indiscutable que la maladie progresse sur le territoire français comme européen, les facteurs d’occurrence et les conséquences de la maladie sont aujourd’hui encore mal connus. Les premiers constats alarmistes que renvoyaient les symptômes préoccupants dans les houppiers et la rapidité de propagation de la maladie sur le territoire laissaient entrevoir un avenir très incertain pour le frêne. Les résultats des différents suivis installés, en France par le DSF, mais également dans d’autres pays d’Europe, atténuent cette prévision. Les mortalités arrivent tardivement, elles restent pour l’instant faibles, la dégradation des frênes semble lente, certains arbres ne montrent pas ou peu de symptômes, d’autres se stabilisent ou semblent aller mieux… Cependant, si les arbres adultes peuvent endurer la maladie, cette dernière est souvent létale pour les jeunes frênes et compromet la régénération des peuplements. En France, les dégâts les plus significatifs apparaissent liés aux nécroses au collet. Ces dernières semblent directement liées aux mortalités et aux arbres très dépérissants. Les pays d’Europe contaminés s’accordent sur le fait que si aucun arbre ne semble totalement résistant à la maladie, certains individus reste en relativement bon état sanitaire malgré une forte pression d’inoculum. Cela suggère que ces arbres pourraient être à l’origine d’une population tolérante à la chalarose. »

L’apparition et la progression en France de cette maladie a attiré l’attention de l’Institution Interdépartementale du Bassin de la Sèvre Niortaise (IIBSN) sur ce phénomène. L’Institution a mis en ligne sur son site internet des renseignements et un suivi de l’actualité sur la maladie : http://www.sevre-niortaise.fr/accueil/des-thematiques-du-bassin-versant/les-maladies-des-arbres.

En cas de mortalités inhabituelles ou de simple présence de symptômes similaires à ceux de la maladie sur le secteur de la sèvre niortaise, vous pouvez contacter le CRPF Poitou-Charentes (Eric SINOU) au 05.49.77.16.43.