Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

http://www.promhaies.net/ http://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

Notre credo : pailler les plantations en valorisant les sous-produits locaux !

Plantation “sur” film en acide polylactique : PLA

Pour qu’une plantation se développe bien, il est nécessaire de mettre en place un paillage au sol, qui va permettre de limiter la pousse de la végétation indésirable et de conserver l’humidité. Prom’Haies n’utilise plus de films plastiques depuis 15 ans, au profit de matériaux biodégradables permettant la valorisation de sous-produits agricoles.

Le résultat est sans appel : la paille de blé et la paille de lin sont les plus efficaces (compter 2,5 T pour 100 m de haie double).

Un film composé d’acide polylactique (PLA, polymère d’origine biologique, bio-assimilable et bio-dégradable) avait été testé en 2011, en Charente, sur des sols moyennement profonds. Il sera à nouveau installé l’hiver prochain, en Deux-Sèvres, sur des argiles à silex, afin de comparer les résultats.

Différents feutres ou films manufacturés ont été testés. En plus des difficultés pour obtenir la composition exacte des produits auprès des fabricants, les feutres ont des volumes qui rendent leur stockage et leur mise en place compliqués. Tout cela pour une efficacité pouvant être décevante.

Quant aux films dits “bio-dégradables”, le rapport du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP, United Nations Environment Programme en anglais) indique qu’« en réalité, la majorité des plastiques biodégradables ne se dégradent qu’à des températures très élevées. Les usines d’incinération répondent à ces conditions mais ça n’est pas le cas dans l’environnement. ».

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter l’article : “Le plastique biodégradable n’est pas du tout biodégradable”.