Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

http://www.promhaies.net/ http://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

Prom’Haies “30 ans d’actions !” : premier forum régional en 2002

Cette année, Prom’Haies fête ses 30 ans  ! Pour nous remémorer ses 30 années passées à défendre la place de l’arbre et de la haie dans nos campagnes, nous avons choisi de vous présenter, dans chacune des newsletters qui vont être éditées en 2019, un événement qui a marqué l’histoire de notre association.

En juin 2002, Prom’Haies a organisé son premier colloque régional : “L’arbre et la haie dans les espaces ruraux d’aujourd’hui”. Plus de 10 ans se sont écoulés depuis la création de l’association qui reçoit déjà le soutien des collectivités et organismes d’État à l’échelle départementale et régionale.

Dans un contexte où les données scientifiques commencent à donner un véritable crédit aux multiples rôles joués par les arbres et les haies, Prom’Haies a souhaité rassembler les acteurs régionaux de l’arbre et de la haie dans le cadre d’un évènement fédérateur. 3 jours consacrés aux échanges entre professionnels avec des tables rondes, ateliers, visites de terrain… mais aussi au partage d’informations avec les habitants et les usagers du territoire lors de  randonnées commentées, expositions…

En introduction de cet évènement, la Présidente, Jacqueline Ajer écrivait : « Dans nos sociétés modernes, l’arbre et la haie qui jalonnaient naguère tous nos paysages ont vu peu à peu perdre leurs sens et leurs rôles originels. Ils sont ainsi passés de “divins, tutélaires, nourriciers” à “gênants, utilitaires, voire dangereux”… Le Développement Durable apporte une nouvelle approche interrogative et interactive. Il prend en compte à la fois les aspects économiques, sociaux et environnementaux. Au terme de ce colloque, saurons-nous ramener l’homme à l’arbre dans son environnement ? L’homme sera-t-il le dernier rempart de l’arbre ? »

17 ans après, cet édito est toujours d’actualité !