Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

Agir pour la haie et l'arbre hors-forêt


http://www.promhaies.net/ http://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

Actualités du mois de Septembre

Retrouvez, tous les mois, des conseils pratiques, nos rendez-vous, ceux de nos partenaires, l'actualité de la haie ainsi que de nombreuses informations à ne pas manquer.

“Vienne aval” : des aides pour les agriculteurs qui souhaitent agir en faveur de l’arbre et de la haie

  • Vous êtes agriculteur sur le bassin versant “Vienne aval”,
  • Vous avez un projet en lien avec l’arbre et la haie sur votre exploitation agricole : plantation de haie champêtre, plantation de parcelle en agroforesterie ou réalisation d’un plan de gestions de haie…

… Contactez Vincent Laffitte, technicien secteur Vienne à Prom’Haies au 05 49 07 64 02 !

En effet, dans le cadre du Contrat Territorial de la Vienne Aval (CTVA) des aides sont disponibles pour les agriculteurs qui souhaitent agir en faveur de l’arbre et de la haie.

Ce dispositif permet de financer des actions sur l’ensemble du territoire “Vienne Aval”.

Cependant, sur ce territoire, des zones prioritaires ont été définies. En cas d’affluence de projets, ceux situés sur ces zones seront privilégiés. Voici la liste des communes concernées : Antran, Antigny, Bouresse, Chapelle-Viviers, Châtellerault, Chauvigny, Civaux, Dangé-Saint-Romain, Dienné, Fleix, Ingrandes, Leigné-sur-Usseau, Leignes-sur-Fontaine, Les Ormes, Lhommaizé, Mondion, Mazerolles, Oyré, Port-de-Piles, Paizay-le-Sec, Saint-Laurent-de-Jourdes, Saint-Sauveur, Sillars, Thuré, Usseau, Vaux-sur-Vienne, Vellèches, Verrières…

Pour les projets de plantation retenus, la prise en charge concerne : les fournitures (plants végétaux et protections gibier) et les frais de conception du projet (choix des essences, répartitions, conseils techniques pour les travaux du sol…). À la charge du planteur : travaux du sol et de plantation, fourniture et pose du paillage… Pour les plans de gestion de haie, la prise en charge dans le cadre du CTVA est totale.


09
09
septembre
2017

Samedi 9 septembre : comice agricole de Civray (86)

Samedi 9 septembre 2017, retrouvez-nous au Comice Agricole de Civray (86), qui aura lieu sur la Zone des Elbes (Route de Niort).

Vous y retrouverez de nombreux stands, des concours et exposition d’animaux, les jeunes du canton avec leur course de tondeuses, de voitures « traine-cul », ainsi que le concours de labour.

Venez nous voir sur notre stand !


16
17
septembre
2017

16 et 17 septembre : “Cultures à l’Abbaye”, Couhé (86)

Les 16 et 17 septembre 2017 aura lieu un week-end pluriculturel intitulé “Cultures à l’Abbaye” dans le cadre paysagé de l’ancienne abbaye cistercienne de Valence, à Couhé (86). Vous pourrez venir à la rencontre des bénévoles de Prom’Haies sur le stand de l’association pour la Fête de la tomate qui aura lieu le dimanche 17 septembre.

Cette manifestation est organisée à la fois dans le cadre des Journées européennes du patrimoine mais aussi de la Semaine des Semences Paysannes.

Au programme :

  • Tout le week-end : “Cuvée des Arts”, visite de l’Abbaye…
  • Dimanche 17 septembre : Fête de la tomate, organisée par le groupe jardin de Cultivons la Bio-Diversité Sud Deux-Sèvres / Sud Vienne. Expos, conférences et ateliers autour du jardin vous y attendent. Prom’Haies y tiendra un stand avec des expos. Des bénévoles seront présents, prêts à répondre à toutes vos questions en matière d’arbres, de haies, de variétés fruitières locales…

Pour plus d’informations, consultez : http://cbdbiodiversite.org/fete_tomate/


23
24
septembre
2017

23 et 24 septembre : “Festival de l’Élevage et de la Gastronomie”, Parthenay (79)

Les 23 et 24 septembre 2017 se tiendra le “Festival de l’Élevage et de la Gastronomie”, au Marché aux bestiaux de Parthenay (79). Prom’Haies sera présente sur le stand “Biodiversité et Développement Durable”, tenu en partenariat avec le CPIE de Gâtine Poitevine et la Fédération de Chasse 79.

Au programme :

  • Concours et présentations raciales (races bovines Parthenaise, Normande, race ovine Mouton Vendéen, Rouge de l’Ouest, exposition caprine, équine…)
  • Ferme pédagogique
  • Dégustations de produits du terroir,
  • Exposition d’engins agricoles, etc…

23
24
septembre
2017

23 et 24 septembre : Alternatiba Poitiers

Le samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017, Alternatiba Poitiers organise le village des alternatives, au parc de Blossac.

Il s’agit d’un moment de rassemblement local pour porter et échanger sur les alternatives au changement climatique, à la modification de notre écosphère, à la surexploitation humaine, animale et végétale…

Découvrir, agir et partager seront les maîtres mots de cet événement, avec des ateliers, animations festives, conférences, expositions de concepts novateurs, une gratiferia (zone de gratuité)…

Les différents quartiers seront animés par des passionnés, des associations et des professionnels porteurs d’alternatives.

Cet événement est gratuit (parrainé par Marie-Monique Robin) pour trouver des antidotes à la crise économique, sociale et écologique. Une centaine de villages de ce type ont été créés depuis l’émergence de ce mouvement citoyen en 2013, en amont de la COP21

Pour plus d’informations : https://alternatiba.eu/poitiers/


Appel à initiative en faveur de la biodiversité de l’AEAG

Prom’Haies a été retenue dans le cadre de “l’appel à initiatives en faveur de la biodiversité” lancé par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne.

Il va permettre de financer des plantations de haie champêtre et des animations de plantation.

-À qui s’adresse ce dispositif : collectivités et agriculteurs.

– Secteur géographique concerné :

  • l’ensemble du département de la Charente
  • le nord-est de la Charente-Maritime
  • le sud des Deux-Sèvres (du nord au sud : de Beaussais-Vitré à Couture-d’Argenson, d’est en ouest : de Limalonges à Chizé)
  • le sud-ouest de la Vienne (de Blanzay à Châtain)

– Prise en charge financière :

  • des frais de conception du projet (choix des essences, répartitions, conseils techniques pour les travaux du sol…).
  • des fournitures (plants végétaux et protections gibier),

À la charge du planteur : travaux du sol et de plantation, fourniture et pose du paillage…

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Prom’Haies au 05 49 07 64 02.


“Les Vergers des saveurs oubliées”, Saint-Pardoux (79)

À Saint-Pardoux, en Deux-Sèvres, les enfants de CE2 et CM1 de l’école publique communale ont bénéficié d’un programme pédagogique autour de la création d’un verger composé de variétés fruitières anciennes. Cette action a été soutenue par la Fondation Nature et Découverte.

L’article du 13 juillet dernier, paru dans la Nouvelle République, présente cette initiative.

Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant : “Les Vergers des saveurs oubliées”.


07
07
septembre
2017

Jeudi 7 septembre, réunion d’information sur “La santé des arbres des vallées”, Magné (79)

Le Centre Régional de la Propriété Forestière Nouvelle-Aquitaine (CRPF) organise une réunion d’information sur le thème “La santé des arbres des vallées”.

Elle se tiendra le jeudi 7 septembre 2017, à 14h, à Magné (79), à la salle du catéchisme (face à la mairie).

En effet, depuis quelques années, plusieurs maladies ont été observées sur les arbres. Venez assister à cette réunion, pour en savoir plus sur la maladie de l’encre de l’aulne, la chalarose du frêne, les maladies touchant les peupliers…

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter au CRPF Nouvelle-Aquitaine :
Esthelle Mercier, au 05 49 77 16 43 ou
Thomas Bran, au 05 49 52 23 08.


29
29
septembre
2017

Vendredi 29 septembre : projection du film “À tous les étages – les mille et une histoires d’une haie”

Vendredi 29 septembre 2017, venez assister à la projection du film “À tous les étages – les mille et une histoires d’une haie”*, film de Marie Daniel et Fabien Mazzocco.

Rendez-vous à 20h30, à la Commanderie de Saint-Marc-La-Lande (Maison du Patrimoine). La projection sera suivie d’un échange avec la salle et Alexandre Boissinot, conservateur de la Réserve Naturelle Régionale du Bocage des Antonins.

*“Un arbre, quelques buissons, un rideau d’herbes folles. Il n’en faut pas plus pour qu’un tout petit monde prenne vie entre deux champs. Fourmi, écureuil, papillons, pie-grièche… Voici les mille et une histoires que racontent les étages fleuris et bruissants de vie de la haie champêtre.

Pour en savoir plus sur le film, consultez le site internet de La Salamandre et pour accéder à quelques secrets de tournage, allez faire un tour sur la chaîne YouTube de La Salamandre.


Création de l’Agence Régionale de Biodiversité en Nouvelle-Aquitaine

Au regard des enjeux liés à la perte de biodiversité, la Région Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre du chef de filât en matière de protection de la biodiversité, a souhaité mettre en place une Agence Régionale de Biodiversité.

Cette Agence doit permettre de créer une nouvelle dynamique régionale collective tout en s’appuyant sur les savoir-faire existants dont notamment ceux de l’Agence Régionale de Biodiversité en Aquitaine (ARBA) et de l’Observatoire Régional de l’Environnement (ORE) Poitou-Charentes.

Les missions de l’Agence Régionale de Biodiversité Nouvelle-Aquitaine seront articulées autour de 3 axes :

  • Mobiliser et valoriser la connaissance de la biodiversité de la Nouvelle- Aquitaine ;
  • Animer un forum d’acteurs ;
  • Accompagner les porteurs de projets.

L’Assemblée Générale Constitutive qui doit se tenir le 26 septembre prochain, marquera la création officielle de cette nouvelle entité.


6, 7 et 8 octobre : congrès national des arbres remarquables

Les 6, 7 et 8 octobre 2017, l’association ARBRES organise à Bordeaux (33) le “2ème Congrès National des Arbres Remarquables, entretien, gestion et sauvegarde des vieux arbres”, en partenariat avec la Ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole.

Au programme : tables rondes, conférences, promenades commentées… Certaines activités sont gratuites et sur entrée libre (dans la limite des places disponibles), d’autres sont payantes et sur inscription.

Pour en savoir plus, consultez le programme Congrès National des Arbres Remarquables 2017 et inscrivez-vous !

Vous pouvez également vous inscrire en ligne aux promenades commentées sur le site internet de Bordeaux Métropole : inscription Congrès des Arbres Remarquables.


En Creuse, quand démarche participative rime avec “webstory”

Depuis le 05 Mai dernier, le CAUE de la Creuse, accompagné de la Municipalité de Saint-Goussaud, de la Communauté de Communes Monts et Vallées Ouest Creuse et le Conservatoire d’Espaces Naturels du Limousin, propose aux habitants de Saint-Goussaud une étude paysagère participative. Les ateliers avec les habitants s’achèveront à la fin du mois de juillet, avant une restitution finale durant l’automne 2017.
Perrine Nouvier, vidéaste, suit cette démarche et réalise, une WebStory présentant la commune, ses habitants, son patrimoine naturel et bâti, et racontant toute la progression de l’étude, de la soirée de lancement aux différents ateliers.Voici le lien qui vous permettra de découvrir l’ensemble de cette histoire : https://spark.adobe.com/page/4yO2wANbaX2IX/

L’intégralité des films “Tous les chemins mènent à Saint-Goussaud” est également visible sur la chaîne YouTube du CAUE de la Creuse :
I – Présentation du projet
II – La parole est à vous !
III – Promenade commentée
IV – Atelier cartographie
V – Atelier “patrimoine”
VI – Atelier “tourisme et sport de pleine nature”


15
15
septembre
2017

Vendredi 15 septembre : “Protégeons abeilles, bourdons, papillons… Initiatives de polliniz’acteurs”, Boé (47)

L’ARBA (l’Agence Régionale pour la Biodiversité en Aquitaine) et la Ville de Boé organisent, le 15 SEPTEMBRE 2017, une soirée d’échanges sur les actions en faveur de la biodiversité et des pollinisateurs, dans le cadre de la Fête du Miel et de la Biodiversité.

Qui sont les pollinisateurs de notre région ? Comment les observer et les protéger ? Que faire à son échelle  pour la biodiversité ? Venez le découvrir aux côtés d’intervenants venus témoigner de leurs pratiques et échanger avec vous sur vos expériences respectives.

Cette rencontre est gratuite et ouverte à tous.

Pour cela, rendez-vous à l’Espace Culturel François Mitterrand de Boé (47550).

Au programme : 
18h : mots d’accueil des partenaires, suivis d’une balade commentée « pollinisateurs et opération SPIPOLL »
19h30 : Témoignages d’acteurs et temps d’échanges 
21h : Apéritif

Pour plus d’informations : consultez le site de l’ARBA.


Une vidéo pour en savoir plus sur la filière “Végétal Local”

Le 26 juin 2017, le centre de ressources Génie écologique de l’Agence française pour la biodiversité organisait une journée d’échanges techniques « Semer et planter local : un défi pour la biodiversité ».

Sylvie Monier, directrice de Mission Haies Auvergne, y a réalisé pour l’Afac-Agroforesteries, une intervention sur le thème « Émergence de trois filières de récolte et de production de végétaux locaux ».

Vous pouvez visionner son témoignage en cliquant sur le lien suivant : intervention Sylvie Monier, journée Génie écologique.

Vous pouvez également visionner l’ensemble des interventions qui ont eu lieu ce jour là, en cliquant sur le lien suivant : journée technique « Semer et planter local : un défi pour la biodiversité ».

 


Essai grandeur nature : lâchers de prédateurs de la pyrale du buis

Source France Bleu

Apparue en France depuis environ une décennie, la pyrale du buis – Cydalima perspectalis – est un petit papillon originaire d’Asie, dont les jeunes chenilles se nourrissent des feuilles de buis et parfois même de l’écorce, en cas de pullulation. En 2016, les dégâts ont été très conséquents dans les buxaies de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme, de l’Isère, du Rhône et de Savoie.

Depuis 2014, le programme national SaveBuxus, coordonné par l’association Plante et Cité, l’Institut technique de l’horticulture, la société Koppert et l’Inra, vise à trouver des solutions de biocontrôle pour lutter contre le ravageur.

En juin dernier, ce sont des micro-hyménoptères qui ont été lâchés sur la commune de Dieulefit (Drôme, 26) dans l’espoir d’endiguer la prolifération de ce ravageur. En effet, ces micro-guêpes de moins d’un millimètre, pondent dans les œufs de la pyrale du buis. Les larves consomment le contenu de l’œuf de pyrale et empêchent ainsi les chenilles de se former.

En tout, ce sont 5 millions d’insectes qui vont être lâchés sur un territoire de 5 000 m². Les larves des insectes “bienfaiteurs” sont contenues dans des petites plaquettes et vont éclore et se répandre avec la chaleur. Les 1 000 diffuseurs (petites pochettes contenant chacune potentiellement 5 000 individus) ont été installés en deux temps, à 15 jours d’intervalle par une équipe d’une douzaine de bénévoles. Développés et fournis gracieusement par l’entreprise drômoise Bioline, du Groupe Invivo, cette opération pourrait réduire jusqu’à 86% la quantité de chenilles sur les buis. Mais la durée d’efficacité d’une application est courte : environ deux semaines.

Ces tests sont suivis par l’Office national des forêts et la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de France Bleu, avec reportages photos et vidéos.


2,9 milliards d’euros : service de pollinisation rendu à l’agriculture

Le Ministère en charge de l’environnement a lancé depuis 2012, l’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (Efese). Ce programme regroupe un ensemble d’évaluations destinées à faire reconnaître l’état de la biodiversité française et de ses multiples valeurs dans l’objectif que celles-ci soient mieux prises en compte dans les décisions publiques et privées. Un rapport intermédiaire, publié en 2016, fait ainsi état des premiers résultats.

Dans le cadre de ce même programme, le service de pollinisation rendu à l’agriculture a été étudié. Une évaluation de la contribution de l’action des insectes pollinisateurs à la valeur marchande de la production végétale française destinée à l’alimentation humaine a été réalisée. Le service de pollinisation rendu à l’agriculture a été estimé à 8,6 %, soit 2,9 milliards d’euros, pour une production agricole totale évaluée à 33,5 milliards d’euros.

Ce taux est aussi appelé indice de vulnérabilité car le danger qui pèse sur les pollinisateurs ferait perdre 8,6 % de la valeur de la production agricole. Ces chiffres sont de 2010, mais les ordres de grandeur changent peu et le ratio bouge peu autour de 9 %. Pour en savoir plus : le service de pollinisation novembre 2016 (PDF – 4.37 Mo).


Le fruitier ancien du mois : Persé rouge (pêcher)

Persé rouge, Persé rouge et jaune et Persé sanguin

Distribution géographique : variétés beaucoup moins connues et moins répandues dans la région que le Persé jaune et le Persé blanc. Il s’agit probablement de types particuliers très localisés.

Description sommaire : pêche de type pavie, c’est-à-dire à peau duveteuse et noyau adhérent à la chair.
Persé rouge : peau de couleur rouge marbrée de rose, chair veinée de rouge quelques
millimètres sous la peau puis blanche, ferme, peu juteuse, sucrée.
Persé rouge et jaune : peau très duveteuse de couleur rouge bordeaux foncé, chair
bordeaux sous l’épiderme puis jaune foncé jusqu’au noyau.
Persé sanguin : peau très duveteuse de couleur rouge bordeaux foncé, chair bordeaux.

Usages et qualité : fruit à croquer, de très bonne qualité avec une saveur typique.

Période de cueillette et d’utilisation : maturité mi-septembre.

 

CouvertureSource : Livret “Inventaire des variétés fruitières anciennes de Poitou-Charentes, gisement de biodiversité domestique”, 60 pages. Réalisé par Prom’Haies en 2016, en partenariat avec les Croqueurs de Pommes et Mémoire fruitière des Charentes.
Avec la participation financière de la Fondation Liséa Biodiversité.
Disponible à Prom’Haies sur demande.