Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

Agir pour la haie et l'arbre hors-forêt


http://www.promhaies.net/ http://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

Actualités du mois de Décembre

Retrouvez, tous les mois, des conseils pratiques, nos rendez-vous, ceux de nos partenaires, l'actualité de la haie ainsi que de nombreuses informations à ne pas manquer.

Retour sur l’AG de Prom’Haies !

Près de 80 adhérents, partenaires et sympathisants, étaient rassemblés, vendredi 16 novembre, à Saint-Amant de Nouère, en Charente, pour l’assemblée générale de Prom’Haies. Tous venus pour soutenir la cause des arbres champêtres et des haies dans nos territoires ruraux.

Comme un avant-propos, la journée a débuté à 15h, par deux ateliers au choix, gratuits et ouverts à tous :

À 17h30, l’assemblée général extraordinaire de Prom’Haies s’est ouverte en présence de M. Stéphane Trifiletti, conseillé régional en charge de l’éducation à l’environnement.

Dans son rapport moral, la présidente de Prom’Haies, Jacqueline Ajer, a remercié les collectivités et agriculteurs qui s’engagent en faveur de l’arbre et de la haie et grâce auxquels Prom’Haies a planté environ 1 800 000 arbres depuis 1989.

Pour illustrer les activités menées au cours de l’année, des exemples d’actions ont été présentés par les salariés : Voir la suite de l’article…


Le Fonds Archimbaud soutient la création d’un verger à graines

Depuis 16 ans, Prom’Haies travaille sur la filière de plants d’origine génétique locale, issus de graines ou de boutures, prélevées par nos soins, sur des sujets naturellement présents dans notre région.  Ces graines ou ces boutures sont ensuite transmises à des pépiniéristes afin qu’ils produisent des plants. Enfin, ces essences champêtres sont réutilisées dans les projets de plantation que nous accompagnons.

Certaines espèces sont compliquées à récolter dans la nature car elles sont rares, avec des graines difficiles d’accès… Par conséquent, afin d’assurer et de stabiliser l’approvisionnement en graines, depuis plusieurs années, Prom’Haies travaille sur la faisabilité d’un verger à graines.

En 2017, le Fonds Archimbaud a décidé de soutenir Prom’Haies pour la réalisation d’un verger à graines à Périgné (79), sur un terrain de 21 000 m².

À terme, ce verger devrait accueillir 1 580 végétaux, équivalant à 3,5 km de linéaire.

La première phase de plantation a eu lieu l’hiver dernier et reprendront en décembre 2018 avec une plantation collaborative à l’attention des salariés du groupe et de leurs familles. L’ensemble des végétaux devrait être installé avant mars 2019.


Financement FEDER pour des actions sur le bassin versant de la Vienne aval

Prom’Haies vient d’obtenir le soutien de l’Union européenne et de la Région Nouvelle-Aquitaine (en tant qu’autorité de gestion des programmes européens), pour son projet “Agir pour les haies, corridors écologiques multifonctionnels sur le bassin versant de la Vienne aval” à travers le FEDER, le Fonds Européen de Développement Régional.

Ce programme, conduit dans le cadre du Contrat Territorial Vienne Aval (CTVA), concerne notamment la connaissance, la plantation de haie et d’agroforesterie. Il est prévu sur 3 années et comprend :

  •  la réalisation d’un inventaire qualitatif et prospectif du maillage bocager en associant photo interprétation et relevés de terrain
  • la plantation de 8 km de haie
  • la plantation d’agroforesterie intraparcellaire (10 ha)
  • la réalisation de 4 plans de gestion de haies

Les premières plantations ont été réalisées la saison dernière et vont se poursuivre cet hiver.

Ce projet bénéficie également du soutien de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne.

Vincent Laffitte et Élodie Roumégou, nos deux techniciens en charge de ce dossier, sont à la disposition des planteurs potentiels pour répondre à toutes leurs questions.N’hésitez pas à les contacter au : 05 49 07 64 02.


Prom’Haies dans la presse : une balade riche en découvertes !

L’article à l’honneur ce mois ci est celui paru dans La Nouvelle République du 24 octobre 2018 : “À la découverte des arbres remarquables”.

En voici un extrait : “Samedi dernier, l’association Prom’Haies de Montalembert proposait une balade champêtre à la découverte des arbres remarquables et des cormiers […]. C’est Samuel Fichet, technicien chargé d’études qui, en compagnie de Jacqueline Ajer, la présidente, a animé cette balade matinale à la découverte des arbres, en commençant par le parc du château dans lequel on trouve deux magnifiques chênes : un de 4 mètres de circonférence, âgé d’environ 250 ans avec un magnifique port champêtre qui lui permet d’étaler ses branches et dans lequel vivent environ 280 espèces d’insectes différentes, sans compter les oiseaux et les chauves-souris qui y trouvent refuge ! Tout un monde dans un seul arbre. Le second, âgé de 280 ans, affiche 5,20 m de « tour de taille ».
Tout au long de la balade, de nombreuses découvertes comme cet érable champêtre d’une taille rare, un peuplier noir, espèce qui a à présent quasiment disparu, un charme couché en forme de bonzaï géant, un alisier torminal, une aubépine en arbre, une châtaigneraie gigantesque, et de vieux cormiers, eux aussi en voie de disparition si l’on n’en replante pas. Une magnifique balade émaillée d’anecdotes racontées par Samuel Fichet, au milieu de prairies dans de petits vallons, durant laquelle on pouvait en apprendre beaucoup sur ces magnifiques espèces conservées grâce à un site exceptionnel. Une manière de ne plus jamais voir les arbres de la même façon.”


Réflexions autour du stockage de carbone par les haies

Prom’Haies souhaite initier un groupe de travail et de réflexion autour de la thématique “stockage du carbone par les haies”.

Pour faire face aux enjeux du réchauffement climatique, il convient de réduire nos émissions de gaz à effet de serre et notamment de CO2. En parallèle, il est également possible d’optimiser le stockage naturel du carbone grâce à la biomasse végétale. Des dispositifs sont d’ores et déjà opérationnels en système forestier et des expériences pilotes sont en cours pour le système bocager.

Planter des haies pour stocker le carbone : connaissances et expérimentations en cours, quelle efficacité ? Avec quelle méthodologie ? Comment ça marche ? Quelle place pour Prom’Haies dans ces dispositifs ? …

Vous êtes intéressés par le sujet ?

Faites-le nous savoir, une réunion de réflexion, ouverte à toutes les personnes qui souhaitent participer, sera programmée en début d’année.


08
08
décembre
2018

Samedi 8 décembre : plantation de haie, à Monts-sur-Guesnes (86)

Samedi 8 décembre 2018 : plantation participative organisée par Olivier Cousin à Monts-sur-Guesnes dans la Vienne.

C’est l’occasion de venir donner un coup de main à cet agriculteur qui plante 1 km de haie, accompagné par Prom’Haies ! Ambiance conviviale garantie !

– 8h30 : RDV au silo de la gare de Monts-sur-Guesnes (Lat : 46.908373 – Long : 0.190042)

– Midi : repas au parquet de Guesnes (uniquement sur inscription)

– Après-midi : retour au chantier

– Soirée : apéro et dîner, puis, pour ceux qui le souhaitent, jeux du Zombie dans les bois (jeu de course poursuite nocturne dans la forêt)

Venez partager votre bonne humeur et votre savoir-faire avec les volontaires et Élodie Roumégou, technicienne en agroforesterie à l’association Prom’Haies ! Vous pourrez lui poser toutes vos questions : taille, entretien, maladie…

Pour la plantation : pensez à vos bottes, pelles…

Pour la soirée : pensez aux lampes frontales…

Inscription obligatoire : 06 66 38 60 63 ou 06 15 14 58 56

Évènement co-organisé par Les Verdelles.


14
14
décembre
2018

Vendredi 14 décembre : plantation de haie à la RNR des Antonins (79)

L’association Deux-Sèvres Nature Environnement (DSNE) propose, en partenariat avec Prom’Haies, une journée de plantation de haie sur le site de la Réserve Naturelle Régionale (RNR) des Antonins, à Saint-Marc-la-Lande.
Celle-ci est à destination des agents communaux, agriculteurs, techniciens…

Cette journée aura lieu le vendredi 14 décembre 2018, de 9h30 à 17h30 . La formation est limitée à 20 participants.

Vous pouvez vous inscrire auprès de DSNE à l’adresse mail suivante : alexandre.boissinot@dsne.org
ou par téléphone au 06.49.13.25.37 / 05.49.73.37.36

Cette journée est organisée dans le cadre du programme régional Re-Sources (2017-2021) porté par le Syndicat des Eaux du Centre-Ouest (SECO).


15
15
décembre
2018

Samedi 15 décembre : plantation de haie, à Marigny (79)

L’APIEEE, en partenariat avec Prom’Haies, organise une plantation participative de haie champêtre sur la commune de Marigny, en Deux-Sèvres, le samedi 15 décembre 2018.

Nous vous attendons pour donner un coup de main (et de pelle-bêche) à cet agriculteur qui replante une haie.

Programme :

  • 9h : rendez-vous à la Ferme de la Noue, pour le café d’accueil
  • 12h30 : pique-nique tiré du sac
  • 14h : suite de la plantation

Merci de prévoir une tenue adaptée à la météo et votre matériel de plantation : pelle-bèche, botte, gants…

Pour plus d’infos, contactez l’APIEE, au 05 49 08 87 62


15
15
décembre
2018

Samedi 15 décembre : plantation agroforestière, Le Beugnon (79)

Après la plantation de 1 200 arbres avec l’aide de nombreux bénévoles l’hiver dernier, ce sont 1 600 arbres que Marie-Hélène Pillet et Jean-Marc Babout s’apprêtent à mettre en terre dans  les prochains mois. Leur projet agroforestier accompagné par Prom’Haies s’inscrit dans la création d’une micro-ferme en biodynamie sur une surface de 9 ha sur la commune de Le Beugnon (79130).

Vous pouvez voir, ou revoir, la vidéo qu’ils ont réalisé en 2017 pour présenter le projet: https://www.youtube.com/watch?v=T_HHpFRpVv0

Dans le cadre du concours “arbres d’avenir” une autre vidéo  a été réalisée cette année. Elle présente les plantations prévues cet hiver : https://youtu.be/gLOMXDmieYE

Une première journée de plantation est prévue : samedi 15 décembre 2018.

Au programme :

  • 8h45 : accueil autour d’un café ou d’une tisane,
  • 9h30 – 12h : plantations,
  • 12h : repas partagé avec ce que chacun aura apporté,
  • 14h – 17h : plantations, suivies par un goûter.

Si le projet vous interpelle, et que vous avez envie de vous associer à cette aventure pour cette journée, merci de vous inscrire dès que possible auprès de Marie-Hélène Pillet et Jean-Marc Babout au 05 49 63 13 29 ou par mail : jmbabout@gmail.com.

Vous recevrez les derniers détails pratiques quelques jours avant la plantation.

Juste avant la pluie, le terrain a été bien préparé, ce qui facilitera le travail. Depuis cette année, Jean-Marc Babout utilise les pratiques de l’agriculture régénérative, ce qui a considérablement amélioré la qualité et la vie du sol. Un moment pour échanger sur cette méthode de culture sera prévu au cours de la journée.


Le programme de formations 2019 de l’Ifrée est sorti !

Animateurs, éducateurs, chargés de missions, responsables de structures et de services… les formations programmées par l’Institut de Formation et de Recherche en Éducation à l’Environnement – Ifrée – sont ouvertes à tous ceux qui veulent agir pour l’environnement dans une perspective de développement durable en mobilisant les méthodes et pratiques de l’éducation à l’environnement.

Les formations proposées permettent de consolider, développer ou renouveler les compétences et les activités selon 4 axes :

  • Éduquer dans et avec la nature et l’environnement : 10 stages pour privilégier le contact direct avec la nature et l’environnement, à proximité ou en ville, auprès de tous les publics, sans forcément mobiliser des connaissances naturalistes pointues, selon différentes approches et modalités…
  • Former des citoyens acteurs du changement : 8 stages pour contribuer à accompagner la mise en œuvre de projets concertés et appropriés… Parce qu’il n’y aura « pas de transition sans éducation ».
  • Intervenir auprès de tous les publics, se professionnaliser : 9 stages pour, par exemple, atteindre, sensibiliser et mobiliser le grand public et les adultes ; développer ses actions ; investir le territoire ; se saisir de nouveaux domaines ; mais aussi consolider ses écrits…
  • Animer la démocratie environnementale et le dialogue territorial : 13 stages pour répondre aux enjeux du développement durable, ou à ceux de la gestion concertée des ressources et des espaces naturels… et répondre au nouveau besoin de professionnels en capacité de concevoir et animer la participation dans les territoires.

Vous pouvez télécharger le programme de formation 2019 de l’Ifrée au format pdf.

Pour plus d’informations,consultez le site internet de l’Ifrée ou appelez le 05 49 09 94 96.


Tournée Régionale Acclima Terra : dernières étapes en Nouvelle-Aquitaine

Du 5 octobre au 18 décembre 2018, AcclimaTerra fait sa Tournée Régionale en Nouvelle-Aquitaine pour présenter le rapport
“Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine, pour agir dans les territoires” et pour discuter avec le public sur les enjeux de chaque territoire en termes d’adaptation au changement climatique.

Dans ce cadre, des conférences sont organisées par le Comité Scientifique Régionale sur le Changement Climatique dans 14 villes de Nouvelles-Aquitaine. Une conférence est par exemple organisée le 6 décembre à Niort. Voici l’ensemble des dates :

Voir la suite de l’article…


Nouvelle brochure : “La haie apicole”

L’association “Haies Vives d’Alsace” vient de sortir une nouvelle plaquette intitulée : “La haie apicole”.

Ce livret de 16 pages est un outil pratique, qui aborde la pollinisation entomophile, les espèces ligneuses mellifères et les techniques de plantation.

En effet, les abeilles explorent jusqu’à 3 kilomètres autour de leur ruche. Nous sommes donc tous concernés par la ressource alimentaire des pollinisateurs.

Pour télécharger le livret : “La haie apicole”.


Arbre et potager à l’honneur dans les 4 saisons

Du jardin privatif au parc urbain, des lotissements aux grandes avenues, du potager à la parcelle de grandes cultures, l’arbre a toute sa place !

Pour son numéro d’octobre-novembre 2018, le magazine “Les 4 saisons du jardinage”, publié par Terre Vivante consacre tout un dossier à “l’arbre : un formidable allié au potager”.

Au sommaire de ce dossier :
– Des légumes sous les arbres
– Au pied de mon arbre
– « Aidez les plantes à s’installer »
– Les racines de l’intelligence

Vous trouverez également dans cette édition, un article sur les Croqueurs de Pommes : “40 ans au service des fruits”.

Pour en savoir plus, consultez le site internet de Terre Vivante.


Retour sur les 6èmes Rencontres Nationales de l’Arbre et de la Haie

Quatre ans après les cinquièmes rencontres qui se sont tenues à Niort, c’est en Bretagne, à Lannion dans les Côtes d’Armor, au cœur de l’un des territoires les plus bocagers de France, que se sont déroulées les 6ème Rencontres nationales de l’arbre et de la haie proposées par l’Afac-Agroforesteries, dont Prom’Haies est fière d’assurer actuellement la présidence, sur le thème « Ressources en eau, ressources bocagères ». Une délégation de Prom’Haies était bien entendu présente et a participé à l’ensemble des travaux de l’assemblée.

Ces rencontres ont connu un franc succès avec près de 500 participants sur les 3 jours (du 21 au 23 novembre 2018) avec des visites de terrain, des ateliers et des séances plénières qui tous ont fait le plein.

Ces journées ont été l’occasion de découvrir les actions menées par les collectivités locales, notamment la communauté de communes de Lannion-Trégor très engagée sur les questions du bocage, afin d’en assurer le maintien et une valorisation économique locale essentiellement à travers le bois énergie et le développement d’un important parc de chaudières bois-énergie alimenté uniquement par du bois issu du bocage.

Une image intéressante de la Bretagne : les territoires sont en mouvement et parfois en avance sur les politiques nationales ou européennes.

C’est également à cette occasion que fût officiellement célébrée la plantation de 3 millions d’arbres champêtres, grâce au partenariat développé par la Fondation Yves Rocher Institut de France et l’Afac-Agroforesteries dans le cadre du programme “Plantons pour la planète”. Symboliquement, le 3 millionième arbre a été remis à la présidente de l’Afac-Agroforesteries par Claude Fromageot, Directeur de la Fondation Yves Rocher Institut de France. Il sera planté à Montalembert. L’objectif des 5 millions d’arbres plantés est maintenant prévu d’ici 2021 !


Les sept arbres les plus chers du monde

“Le Royaume-Uni a mis au point un indicateur nommé CAVAT  (Capital Asset Value for Amenity Trees) pour les arbres, qui mesure leur valeur en terme d’équipement public, c’est-à-dire la façon dont ils contribuent à l’attrait d’un endroit.

Il se base notamment sur l’âge et la taille de l’arbre, sa notoriété, son emplacement (est-il accessible gratuitement au public ou dans un jardin privé ?), son esthétique (est-ce qu’il a de belles branches ? Est-il atteint d’une maladie ou son tronc est-il endommagé ?), ou encore son environnement (est-il intégré dans un beau paysage ? Fait-il partie d’un site historique ?).

Kieron Doick, chercheur à Forest Research, et Chris Neilan, concepteur de la méthode CAVAT, ont calculé de cette façon la valeur des sept arbres les plus « chers » du monde.”

Découvrez la suite de cet article et le classement qui en découle sur le site Futura Planète : https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/arbre-sept-arbres-plus-chers-monde-9639/


Roman : “L’arbre-monde”

L’écrivain américain Richard Powers sort sont douzième roman “L’arbre-monde” aux Éditions Le Cherche Midi – traduction : Serge Chauvin.

France culture : “Dans ce nouveau roman, Richard Powers embrasse un sujet de la nature et de nos liens avec elle. Les destins des protagonistes de ce récit (un psychologue, un étudiant, un concepteur de jeux électroniques, un photographe amateur, une botaniste visionnaire) s’entrelacent autour de ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Richard Powers explore le drame écologique et notre lente noyade dans le cyber world, et nous rappelle que sans la nature notre culture n’est que ruine de l’âme.”

Le Nouvel Obs : télécharger l’article de L’OBS du 11 octobre 2018


18
18
décembre
2018

Mardi 18 décembre : Journée nationale de l’agroforesterie, Paris

La prochaine journée nationale de l’agroforesterie se tiendra le mardi 18 décembre 2018, à Paris, au Ministère de l’agriculture et de l’alimentation (Rue de Varenne – Salle Gambetta, de 10 h à 17 h).

Elle est co-organisée par le Ministère et le RMT-Agroforesteries.

Deux grands thèmes seront abordés au cours de la rencontre :
– le matin, l’état d’avancement du plan de développement de l’agroforesterie après trois années et les actions associées,
– l’après-midi, un focus sur “agroforesterie et changement climatique” au lendemain de la COP24 de Katowice.

Consulter le programme complet et les modalités d’inscriptions

Agriculteurs, opérateurs de projets agroforestiers, chercheurs, agents de développement, formateurs, paysagistes, administratifs et institutionnels, journalistes ou simples citoyens intéressés par l’intégration de l’arbre (y compris des haies) dans les systèmes agricoles, venez participer à cette rencontre des acteurs de l’agroforesterie !

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à envoyer un mail à rmt-agroforesteries@apca.chambagri.fr


Afac-Agroforesteries : feu vert pour le projet RESP’HAIES !

Le 29 octobre 2018, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a signé un arrêté déclarant l’Afac-Agroforesteries lauréate de “l’appel à projet d’innovation et de partenariat 2018 ” pour le projet RESP’HAIES. Ce projet  présente l’originalité de porter spécifiquement sur les haies et a pour titre RESP’HAIES pour “RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES”.

L’enjeu du projet RESP’HAIES est de promouvoir l’implantation, la gestion et la valorisation multifonctionnelle des haies au sein des exploitations et des territoires locaux, pour qu’elles contribuent à la résilience des exploitations agricoles et à leurs performances économiques, environnementales et socio-territoriales. Ainsi, ce projet vise à produire de nouvelles ressources pour équiper les professionnels qui agissent, conseillent et forment les (futurs) agriculteurs et gestionnaires territoriaux sur la thématique de la haie.

Le projet RESP’HAIES débutera en janvier 2019 et durera 36 mois. Il rassemble un consortium de onze organismes, parmi lesquels des structures de l’enseignement agricole  : le CEZ-Bergerie nationale de Rambouillet et le EPLEFPA de Melle, dont Prom’Haies sera partenaire.Voir la suite de l’article…