Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

Agir pour la haie et l'arbre hors-forêt


http://www.promhaies.net/ http://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

Actualités du mois d'Avril

Retrouvez, tous les mois, des conseils pratiques, nos rendez-vous, ceux de nos partenaires, l'actualité de la haie ainsi que de nombreuses informations à ne pas manquer.

Nous avons besoin de votre avis sur l’arbre et la haie champêtre !

Afin de préparer le 3ème forum régional de la haie qui aura lieu le jeudi 5 juillet prochain au lycée agricole La Peyrouse de Périgueux, organisé avec le soutien du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, du Fonds Archimbaud et de l’Ifrée, Prom’Haies lance une consultation citoyenne sous la forme d’une enquête-questionnaire.

Pour contribuer à enrichir la réflexion, Prom’Haies souhaite s’appuyer sur des témoignages et des expériences et se propose de recueillir l’opinion de la population via un questionnaire en ligne et accessible avec ce lien : http://urlz.fr/6QMS ou en scannant le QR-code suivant :

Ce questionnaire a pour but de recueillir votre parole et ainsi connaître votre regard et votre intérêt pour l’arbre et la haie champêtre.

Prom’Haies invite tous les habitants de Nouvelle-Aquitaine à donner leur avis. Cela ne prend que quelques minutes.

Ce questionnaire sera en ligne jusqu’au 1er juin 2018. Il est également disponible sous format papier sur simple demande.

Votre opinion est précieuse ! Diffusez largement l’information autour de vous.

Pour plus d’informations, contactez Marc Dumollard : m.dumollard@promhaies.net, ou 05 49 07 64 02.


01
01
avril
2018

Votez pour le projet de Prom’Haies !

Votez pour le projet de Prom’Haies :

« Invent’Haies : nous avons besoin de la haie, la haie a besoin de nous ! »

Ce projet a été retenu par le Ministère de la transition écologique dans le cadre de l’opération « Mon projet pour la planète ». Le vote citoyen est déterminant dans la décision finale.

Découvrez notre projet, votez et faites voter en cliquant sur le lien suivant :

Le projet de Prom’Haies

Attention, vous avez jusqu’au 11 mai pour voter !

N’hésitez pas à diffuser largement l’info autour de vous, par courriel ou via les réseaux sociaux…

D’avance un grand MERCI.

 


28
28
avril
2018

Samedi 28 avril : Prom’Haies vous invite à une balade commentée à Sainte-Éanne (79)

Vous souhaitez en savoir plus sur les haies champêtres et les pollinisateurs (sauvages et domestiques) qui les peuplent ? Rejoignez-nous, le samedi 28 avril 2018, pour une balade commentée à Sainte-Éanne.

Infos pratiques :

  • Horaires : 9h30 – 12h30,
  • Rendez-vous de départ : à la mairie de Sainte-Éanne

Dans une ambiance conviviale, découvrez les paysages de cette commune des Deux-Sèvres, avec l’intervention de Prom’Haies pour les aspects liés au patrimoine arboré, mais aussi avec la participation des Ruchers de Soudan et d’une conteuse nature !

Pour plus d’informations, contactez Élodie Roumegou, à Prom’Haies, au 05 49 07 64 02 .

Cette matinée est gratuite et ouverte à tous ! Elle est réalisée avec la participation financière de la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du dispositif “Trame Verte et Bleue, Pollinisateurs”.


Des vergers pour conserver les variétés fruitières locales

Jeunes arbres fruitiers greffés avec des variétés fruitières locales “retrouvées”

Depuis 2015, Prom’Haies mène des actions pour la sauvegarde des variétés fruitières locales. Une première phase de prospection a d’abord eu lieu en 2015 et 2016. Grâce aux partenariats établis avec les associations pomologiques (Mémoires Fruitières des Charentes et Les Croqueurs de Pommes) ainsi que notre réseau associatif (Bocage Pays Branché, Pays Loudunais…), Prom’Haies a inventorié une trentaine de variétés oubliées.

Poires, prunes, pommes, châtaignes, cerises, abricots, etc, non encore sauvegardées ont été identifiées et caractérisées dans un répertoire paru en 2016. Pour le télécharger, cliquez sur le lien : “Inventaire des variétés fruitières anciennes, gisement de biodiversité domestique – À la découverte des fruits retrouvés du Poitou-Charentes”. Au premier semestre 2017, un inventaire complémentaire a été lancé et doit se prolonger jusque fin 2018.

Suite à l’identification de ces variétés, des actions pour leur sauvegarde sont mises en place :Voir la suite de l’article…


Retour sur la formation “taille des arbres fruitiers” organisée par Prom’Haies

Parmi la grande diversité d’articles parus durant ce mois de mars 2018, et les thématiques traitées (plantations participatives, animations “greffage”, interventions pédagogiques auprès des scolaires…) nous avons choisi de faire un retour sur la formation “taille des arbres fruitiers” qui s’est déroulée du 20 au 22 février, à Montalembert, à l’initiative de Prom’Haies avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et de la Dreal de Nouvelle-Aquitaine.

Pour cela, nous vous conseillons l’article paru dans l’hebdomadaire “L’Avenir” (du 8 au 14 mars 2018) : “De la théorie à la pratique avec Prom’Haies”.


26
26
avril
2018

Jeudi 26 avril : journée “Agriculture et biodiversité”, à Bressuire (79)

L’association Bocage Pays Branché propose une journée pour partir à la découverte de la biodiversité sur une exploitation agricole.

Ce temps d’échanges aura lieu à la Ferme du Lycée des Sicaudières, le jeudi 26 avril 2018 et se déroulera en 2 temps :

-> de 10h à 12h30, découverte des cortèges floristique et faunistique du pied de la haie et gestion adaptée (pour une meilleure prise en compte dans la gestion des linéaires),

-> de 12h30 à 13h30, pique-nique tiré du sac,

-> de 13h30 à 16h, découverte de la faune liée à la diversité arbustive (notamment pollinisatrice) et gestion des cycles de floraison.

Merci de vous inscrire auprès de Bocage Pays Branché, par mail à communication@bocagepaysbranche.fr

Cette journée est ouverte à tous et gratuite, elle est financée dans le cadre du programme de valorisation des haies sur le territoire de l’Agglomération du Bocage Bressuirais.


27
29
avril
2018

Du 27 au 29 avril : “Mouthiers fête la biodiversité” (16)

Mouthiers_fete_la_biodiv_2018 Dans le cadre de la Trame Verte et Bleue, la commune de Mouthiers-sur-Boëme organise son premier festival « Mouthiers fête la biodiversité », du 27 au 29 avril 2018.

Les thèmes retenus pour cette première édition sont « l’arbre et la biodiversité ordinaire » avec divers moments de partages (conférences, tables rondes, spectacles, concerts et animations en présence de nombreux partenaires associatifs et institutionnels). Vous pouvez télécharger le programme complet : programme « Mouthiers fête la biodiversité ».

Pour l’occasion, plusieurs temps forts sont proposés : journée d’échanges Voir la suite de l’article…


28
28
avril
2018

Samedi 28 avril : “balade en bocage” à Bressuire (79)

L’association Bocage Pays Branché vous donne rendez-vous le samedi 28 avril 2018, pour une “balade en bocage” à Bressuire (Noirterre). Son thème : Paysage et Plantations !

Rendez-vous à 9h30, au lieu dit l’Ajonc pour une matinée de balade conviviale.

Au cours d’une balade de 3 à 4 km, partez à la découverte des paysages bressuirais et des plantations qui les jalonnent.

Cette animation est gratuite et ouverte à tous.

2 autres balades seront proposées dans ce cadre :

  • le 15 juin à Saint Paul en Gâtine
  • le 7 juillet à Laubreçais

Pour plus de renseignements, contactez Bocage Pays Branché, au 05 49 81 19 04.


10
10
avril
2018

Mardi 10 avril (report du 12 mars) : formation litière animale et bois déchiqueté, à Bressuire (79)

Le CIVAM du Haut Bocage, en lien avec Bocage Pays Branché et la Ferme d’application du Lycée des Sicaudières, vous propose une journée de formation sur le thème :

« Biomasse arborée sur les exploitations agricoles, vers une utilisation auto-consommée en litière »

Elle aura lieu le mardi 10 mars 2018, de 9h30 à 17h30, au Lycée des Sicaudières (accueil en salle 1), à Bressuire (79).

Au cours de la formation, serons abordés les différentes valorisations du bois bocager en fonction du potentiel présent sur l’exploitation et des méthodes de production. Un zoom sera fait sur l’utilisation de la biomasse en litière animale, de la récolte à l’épandage, en passant par la mise en œuvre (calcul de volumes nécessaires, organisation des chantiers…) et le comportement des animaux.

Coût de la formation (pour les exploitants cotisant VIVEA) : 30€ pour les adhérents au CIVAM du Haut Bocage et/ou Bocage Pays Branché et 40€ pour les non-adhérents. (Gratuit pour les porteurs de projet, salariés agricoles, agriculteurs en difficulté).

Pour information, les chefs d’entreprises peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 9,88 € (Smic horaire en vigueur) par heure de formation avec un plafond de 40 heures par an et par entreprise soit 69.16€ pour cette journée.

Informations complémentaires et modalités d’inscription.


Vendredi 4 mai : “Les rendez-vous du paysage en partage”, Azay-le-Brûlé (79)

La commune d’Azay-le-Brûlé, à côté de Saint-Maixent-l’École, dans les Deux-Sèvres, vous donne rendez-vous le vendredi 4 mai 2018, pour venir à la rencontre des différents acteurs du territoire, dans le cadre des “Rendez-vous du paysage en partage”, salle du Foyer rural à Cerzeau.

Au programme :

– 14h/17h – À la rencontre d’acteurs du territoire : des associations et des structures se présenteront sur la base d’activités et de collaborations développées à Azay-le-Brûlé et dans le Haut-Val-de-Sèvre. Avec : l’AISM / Serres énergies, Prom’Haies, Le réseau l’Homme et la Pierre, la Fédération des Chasseurs, l’IME de Villaine …

– 17h30/18h45 – Conférence(s) dédicace avec Bruno SIRVEN – Auteur de ‘Le Génie de l’Arbre’ Voir la suite de l’article…


Le déclin inquiétant des populations d’oiseaux met à nouveau en évidence la nécessité de l’agro-écologie

Deux études, récemment menées par le Museum d’Histoire Naturelle sur tout le territoire français et par le CNRS à l’échelle locale, (de manière indépendante) présentent un bilan inquiétant : en 17 ans, un tiers des oiseaux ont disparu des campagnes françaises.

L’information a largement été relayée dans la presse nationale ; en témoigne l’article de Stéphane Foucart, paru dans le journal Le Monde, du 21 mars 2018 : “En 15 ans, 30% des oiseaux des champs ont disparu”.

Disparition des zones refuges (jachères, haies…) et des ressources alimentaires (insectes, graines et fruits sauvages) : tout est lié… C’est la qualité globale de l’écosystème agricole qui se détériore, comme l’explique l’article du Journal du CNRS : “ Où sont passés les oiseaux des champs ?” :  « D’autres études montrent que les subventions pour les prairies et les haies sont également favorables à la biodiversité et donc, là encore, au maintien de la productivité des parcelles. Désormais, les acteurs du monde agricole doivent se saisir de ces outils et changer leurs pratiques à grande échelle. ». En effet, comme le précise Frédéric Jiguet, professeur de biologie de la conservation au Muséum, dans l’article du Monde :  « Que les oiseaux se portent mal indique que c’est l’ensemble de la chaîne trophique [chaîne alimentaire] qui se porte mal. Et cela inclut la microfaune des sols, c’est-à-dire ce qui les rend vivants et permet les activités agricoles. ».Voir la suite de l’article…


02
02
avril
2018

Lundi 2 avril : on greffe à Pamproux (79)

Dans le cadre de la journée “Cultur’Jardin” qui a lieu à Pamproux le lundi de Pâques (lundi 2 avril 2018), Prom’Haies tiendra un stand en partenariat avec Les Croqueurs de Pommes des Deux-Sèvres sur le thème de la greffe des arbres fruitiers.

Voir la suite de l’article…


Le fruitier ancien du mois : la poire Foucaud

Distribution géographique : variété paysanne présente au centre du Mellois.

Description sommaire : grosse poire de hauteur moyenne, piriforme, verte avec de nombreuses lenticelles marron, pédoncule épais et long. Chair blanche très granuleuse, notamment à cœur. Arbre de grand développement.

Usages et qualité : poire paysanne très pierreuse (gros grains) à cuire mais qui n’était probablement pas séchée vu son calibre. Parfois mangée crue “les bonnes années” ou mélangée dans du cidre nouveau.

Période de cueillette et d’utilisation : cueillette mi-septembre.

Informations complémentaires : cette poire est peu plébiscitée à cause de sa chair pierreuse. On dit localement qu’elle est “chaillochou” (de “chail” signifiant la pierre). De plus, vu la hauteur des arbres, elle est difficile à cueillir et s’abîme en tombant.

CouvertureSource : Livret “Inventaire des variétés fruitières anciennes, gisement de biodiversité domestique – À la découverte des fruits retrouvés du Poitou-Charentes”, 60 pages. Réalisé par Prom’Haies en 2016, en partenariat avec les Croqueurs de Pommes et Mémoire fruitière des Charentes.
Avec la participation financière de la Fondation Liséa Biodiversité.


Mardi 5 juin, séminaire “Quelle place pour les arbres dans les exploitations d’élevage”, à Rambouillet (78)

Le mardi 5 juin 2018, aura lieu à la Bergerie nationale de Rambouillet un séminaire d’échange et de réflexion autour des résultats du projet ARBELE : l’ARBre dans les exploitations d’ELEvage herbivore.

L’arbre, dans les systèmes d’élevage, a des fonctions multiples et permet de répondre aux nouveaux enjeux auxquels l’agriculture contemporaine est confrontée (changement climatique, hausse du prix des matières premières, attentes environnementales). Ce programme de recherche a pour but d’étudier et d’évaluer la pertinence des différentes pratiques agroforestières.

Au programme :Voir la suite de l’article…


Date à retenir : du 21 au 23 novembre 2018, Rencontres Nationales Arbres et Haies Champêtres, à Lannion (22)

Avec l’appui d’un comité de partenaires, composé de 20 organismes, l’Afac-Agroforesteries prépare les sixièmes Rencontres Nationales Arbres et Haies Champêtres sur le thème :  “Ressources en eau, ressources bocagères”. Cet événement se déroulera du 21 au 23 novembre 2018, en Bretagne, à Lannion (22).

Pour ces sixièmes Rencontres nationales, les participants seront accueillies par “Lannion-Trégor Communauté”, au cœur d’un des territoires les plus bocagers de France : occasion de découvrir l’engagement de cette collectivité pour la préservation, la gestion et la valorisation du bocage, mené en partenariat avec les bassins versants, depuis de très nombreuses années.

Unique événement en France où les professionnels de ces filières se rencontrent dans le cadre d’une manifestation accordant une large place au terrain, les Rencontres nationales visent à accueillir 500 participants (notamment des techniciens bocagers et des conseillers agroforestiers) et mobiliseront plus de 60 intervenants pour des temps de visite de terrain, des tables rondes, des ateliers, des conférences pendant trois jours.

Les sixièmes Rencontres nationales arbres et haies champêtres sont pensées à la fois comme un forum d’échange professionnel (sur les pratiques, sur la réglementation, sur les filières, sur les dernières avancées scientifiques et techniques, etc) et comme un temps de réflexion collective traçant des perspectives nationales pour l’avenir du bocage et des systèmes agroforestiers.

Proposées à l’initiative de l’Afac-Agroforesteries, les rencontres bénéficieront du soutien financier et des contributions de la région Bretagne, du réseau rural national, du Ministère de la transition écologique et solidaire, de l’Agence française pour la biodiversité, de Lannion-Trégor Communauté, du Département des Côtes d’Armor et du Département d’Ille-et-Vilaine.


Retour sur l’AG 2018 de l’Afac-Agroforesteries

L’Afac-Agroforesteries a tenu son Assemblée générale annuelle le 28 février 2018 à Sare (64). Moment important de la vie de l’association,  cette AG a permis de débattre sur les avancées et les perspectives des différentes commissions de travail aux thématiques de l’Afac-Agroforesteries.

Les échanges se sont prolongés avec une table ronde sur les dynamiques de structuration régionales de réseaux engagés en faveur des systèmes agroforestiers.

Adhérents et administrateurs ont pu élire les nouveaux membres du Conseil d’administration. Il compte 21 membres répartis en trois collèges et se réunit régulièrement pour suivre les orientations stratégiques de l’association.

Pour en savoir plus, consultez le site internet de l’Afac-Agroforesteries.