Logo Prom'Haies stylisé
  • photo de fond : Des feuilles
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un arbre
  • photo de fond : Un buisson

Agir pour la haie et l'arbre hors-forêt


https://www.promhaies.net/ https://www.promhaies.net/wp-content/themes/promhaies/

Actualités du mois de Juin

Retrouvez, tous les mois, des conseils pratiques, nos rendez-vous, ceux de nos partenaires, l'actualité de la haie ainsi que de nombreuses informations à ne pas manquer.

Rdv jeudi 17 juin à 10h45 sur France Bleu Poitou

Prom’Haies vous donne rendez-vous le jeudi 17 juin, à 10h45 pour l’émission “Ça va dans le bon sens » sur France Bleu Poitou.

Frédérique Gissot y interview Samuel Fichet, technicien agroforestier à Prom’Haies, sur la thématique “arbres et sécheresse” et la problématique du changement climatique.

Ne manquez pas ce temps d’échange sur les ondes !


Retour sur la journée technique « Sécuriser l’autonomie alimentaire en Agriculture Biologique »

Prom’Haies est intervenue jeudi 20 mai, lors de la journée technique « Sécuriser l’autonomie alimentaire en Agriculture Biologique ».

Ce temps d’échange a été réalisé au GAEC des Trognes, situé sur la commune de Soudan (79), à l’initiative du syndicat des eaux du Sertad.

En présence d’une vingtaine d’agriculteurs et de techniciens nous sommes intervenus sur le rôle des haies et sur l’intérêt de leur intégration dans les pratiques d’élevage.

La visite des terres de l’exploitation nous a conduit sur la plantation d’une haie réalisée la saison dernière sur laquelle de la laine de mouton a été disposée afin d’éloigner le Chevreuil.

Une expérience concluante mais à poursuivre !

Journée technique organisée par le Sertad et la Fédération Régionale d’Agriculture Biologique Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du programme Re-Sources.


“Nature et Transitions” : l’appel à projets pour la biodiversité de la Région Nouvelle-Aquitaine

Vous souhaitez agir pour l’environnement ?

La Région Nouvelle-Aquitaine a lancé l’appel à projets “Nature et Transitions” qui vise à faire émerger et soutenir des actions au service de la biodiversité.

Les thématiques abordées sont multiples : continuités écologiques, plantations, restauration de milieux, plans d’action, pollinisateurs, agriculture urbaine, nature en ville, biodiversité marine, biodiversité nocturne, bio-inspiration, innovation, connaissance,…

N’hésitez pas à déposer votre dossier !

Cet appel à projets est ouvert, en fonction de la typologie des actions et thématiques abordées, aux entités de droit public ou privé (à l’exclusion des personnes physiques) : entreprises, collectivités et leurs groupements, organisations professionnelles agricoles, associations (sous conditions) …

Cliquez ici pour plus d’informations : règlement, dossier de candidature…

Contact : biodiversite@nouvelle-aquitaine.fr


Le lierre n’est pas une plante parasite !

Le lierre grimpant (Hedera helix L.) est une espèce de liane arbustive à feuilles persistantes. C’est une plante grimpante ligneuse, à la tige souple, qui utilise d’autres végétaux comme les arbres ou d’autres supports verticaux, pour monter et bénéficier d’un meilleur ensoleillement.

Le lierre est en quelque sorte un arbre inabouti : il ne dispose pas de suffisamment de lignine pour constituer son propre tronc autoportant, alors il utilise simplement des “tuteurs” pour capter l’énergie lumineuse. Il ne s’agit donc pas d’une plante parasite !

Au contraire, cette espèce est prépondérante pour la biodiversité car elle a un cycle de vie complètement décalé par rapport aux autres arbustes sauvages :
– c’est une excellente plante mellifère car sa floraison, en septembre octobre, a lieu à une période de l’année où les fleurs se font rares,
– elle donne le gîte et le couvert à de nombreuses espèces d’oiseaux ; le pic de maturité de ses fruits commence fin décembre-janvier et se prolonge jusqu’en mars-avril, à une période où pratiquement plus aucun fruit charnu sauvage n’est disponible dans la nature.

Sur la commune de Béruges (photo ci-contre), il existe un pied de lierre heureux ! Il s’est approprié le tronc sec d’un chêne trépassé pour devenir enfin un arbre comme les autres ! Ainsi, il s’est constitué un véritable houppier de feuilles, parfait pour capter l’énergie lumineuse.


“Défendre les arbres, un patrimoine naturel”

Retrouvez le témoignage d’Alain Baraton, écrivain et jardinier en chef des jardins de Versailles depuis près de 40 ans, défendeur de la création d’un patrimoine naturel.

Interview France Culture du mardi 11 mai : entretien avec Alain Baraton.

“Urbanisme, déforestation, changement climatique… les arbres sont menacés par l’homme malgré leur longévité, leur emplacement ou leur incroyable histoire. Mais pourquoi ne pas les concevoir comme une ressource fondamentale de notre patrimoine ? C’est ce que défend le jardinier Alain Baraton.”

Face au triste constat du danger encouru par des arbres remarquables, pourquoi ne pas créer un texte juridique qui permette de les défendre ?


Mercredi 16 juin : Webinaire “Lancement national de deux nouveaux outils pour les collecteurs et producteurs”

L’Afac-Agroforesteries organise le mercredi 16 juin un webinaire sur le lancement national de deux nouveaux outils pour les collecteurs et producteurs.

Alors qu’une saison de collecte de graines d’arbres et d’arbustes va débuter très prochainement, l’Afac-Agroforesteries propose deux nouveaux outils visant à renforcer le partage des connaissances sur la collecte et la mise en culture des végétaux d’origine génétique locale et sauvage :

– Le guide technique “Collecte et mise en culture des arbres et arbustes d’origine sauvage et locale”

– La base de connaissance sur les végétaux locaux “Flore locale”

Ces deux outils s’inscrivent en complémentarité, puisque les contenus du guide technique “Collecte et mise en culture des arbres et arbustes d’origine sauvage et locale” servent de socle de ressources pour les articles de l’encyclopédie collaborative Flore locale. Ce second outil permettant de poursuivre de façon dynamique et interactive l’effort d’actualisation et de renforcement des connaissances.

NB : le Guide technique sera disponible gratuitement en téléchargement à partir du 16 juin.

Plus d’informations et inscription sur le site de l’Afac-Agroforesteries (page dédiée).